Pour la première fois dans l’histoire de la CAN, la VAR va faire son entrée à partir des quarts de finale. La video assistant referees (Vidéo assistance à l’arbitrage), qui a été une des stars de la coupe du monde 2018 en Russie où elle a effectué son plus grand test, va apporter un peu plus de transparence et de clarté aux décisions des hommes en noir. Dieu seul sait combien d’injustices ont été accumulées en phase finale de la CAN depuis ses débuts ! Des pénaltys imaginaires ou (volontairement) oubliés ; des tirs au but faussés (on se vient du tir au but de Victor Ikpeba non validé par l’arbitre, en finale, en 2000), etc. Désormais, et si (et seulement si) les arbitres composent bien avec la vidéo assistance, on n’assistera plus aux « arbitrages maison » et autres injustices criardes. Et si la VAR n’a pas de défaillance comme récemment en finale de la ligue des champions de la CAF, les choses seront bien plus claires.

R. J.

Laissez un commentaire