Lady Gaga a déjà révélé qu’elle a été victime de viol quand elle était plus jeune. Mais samedi dernier, face à la célèbre présentatrice Oprah Winfrey, elle est allée plus loin dans ses confessions. Parlant, comme elle ne l’avait jamais fait, de ces viols à répétition (lorsqu’elle avait 19 ans), elle a fini par fondre en larmes. La chanteuse affirmera qu’à la suite de ces atrocités, elle a développé le syndrome de stress post-traumatique. Malheureusement, elle n’a pas suivi de traitement pour s’en remettre.

Et le succès musical est venu la surprendre avec tout ça en elle. « Soudain, je suis devenue une star et parcourais le monde en allant de chambres d’hôtel au garage, de limousine à la scène, et je ne me suis jamais occupée de ça », a-t-elle expliqué. Mais ces choses-là remontent toujours en surface. « Puis tout d’un coup, j’ai commencé à ressentir cette douleur incroyablement intense dans tout mon corps, celle qui reproduisait le mal que je ressentais après avoir été violée ».

R. J.

Laissez un commentaire