La Camerounaise Adèle Ruphine Ngono, plus connue sous le nom de Lady Ponce, s’est mariée récemment (le 21 novembre 2018) dans la discrétion totale. Mais alors qu’on pensait que cela réjouirait son public, c’est tout le contraire qui s’est produit. Aussitôt la rumeur de son mariage lancée, la chanteuse s’est vue attaquée de toutes parts. Notamment sur les réseaux sociaux. La plupart des attaques concernaient son mari. On lui reprochait d’avoir épousé Aloys Youmbi Tsakack, agent de sécurité et homme d’affaire vivant à Londres. La majorité des gens lui tenaient des propos du genre «Ah, toi aussi, c’est donc un agent de sécurité que tu as trouvé à épouser parmi tous les hommes qui tournent autour de toi ! »

Excédée par cette vague d’attaques tous azimuts de la part de milliers d’internautes, la Ponce est sortie de son silence et leur a répondu. Elle l’a fait sur sa page Facebook à travers une lettre adressée à son chéri et illustrée par une image où les deux mariés s’embrassent. Voici un extrait de la lettre :

«N’écoute pas les critiques car même si j’avais épousé le milliardaire Fotso ou son fils, ils auraient toujours trouvé quoi dire ; si j’avais épousé mon frère adoré le super international Samuel Eto’o, ils auraient dit que nous formons un couple satanique ; si j’avais même épousé le pape, ils auraient trouvé qu’il n’est pas suffisamment chrétien pour être mon homme.

Toi, je t’ai choisi et tu m’as choisie depuis la genèse. Toi mon ange gardien, mon inspiration, tu es mon homme, mon Mari et enfin mon époux. Je ne voulais pas d’un saint, je ne voulais pas d’un ange, je voulais juste un homme qui a appris à surmonter ses défauts et ses erreurs du passé, un homme qui a su se relever face à de nombreux acharnements, un homme qui a été détruit par des injustices, des histoires inventées et fabriquées par ses semblables pour l’anéantir et le détruire.

Tu as été accepté par mes enfants du premier coup et mon cœur a fini par fondre face à une telle connexion. Les humains croient tout connaître sur la vie des autres, mais Dieu seul a le monopole et lui seul connaît l’avenir. Tu es mon Roméo et je suis ta Juliette. Je ne suis pas matérialiste et je ne l’ai jamais été. Je veux juste un homme qui me place au dessus de tout et toi tu as su le faire…»

    

5/5 (1)

Laissez un commentaire