Accueil Les News Lamine TPJ et l’affaire “Koutoubou” avec Serge Beynaud

Lamine TPJ et l’affaire “Koutoubou” avec Serge Beynaud

603
0

Après un moment de silence (suite aux effets collatéraux de la COVID), le bouillant chanteur couper- décaler, Lamine TPJ veut remettre les pendules à l’heure.
L’artiste couper-décaler, connu pour ses nombreux feats (avec Debordo Leekunfa, Kédjévara, Dj Mix, Elvis Inspiration Divine, Vetcho lolas, Serges Beynaud), se signale avec un nouvel opus.

L’œuvre musicale arrangée par Herman Djédji s’intitule “Koutoubou” (expression de l’étonnement, en langue Malinké). Sur cette nouvelle galette sonore qui sort ce jeudi 2 Juin, Bamba Lamine alias Lamine TPJ a choisi le mannequin des arrangeurs, Gnolou Serges dit Serge Beynaud pour un featuring. « Dans cette chanson, je parle des valeurs de notre pays. Ici, c’est le 225. Nous sommes les rois de l’ambiance et du show. Chez nous en Côte d’Ivoire, on a l’alloco, le garba, le poisson braisé et les vraies mousso (femmes) », dit TPJ qui prépare, dans la foulée, le 3e album de sa carrière. Une carrière qui a démarré, il y a quelques années, dans la ferveur des nuits chaudes de Yop City.

Déjà, très jeune, en classe de 3eme, l’enfant prodige de Waninou (Touba), s’intéresse au mouvement show-biz. D’abord danseur, il se fait remarquer dans le milieu du show, notamment à la Rue Princesse où il fait la connaissance du célèbre acteur culturel, feu Djaguen Aboué. Qui décide de le prendre sous son aile et le produit. En 2012, démarre véritablement la carrière solo du jeune chanteur couper-décaler. Il fait étalage de ses belles chorégraphies.

Aujourd’hui, à côté de son événement annuel, “Le Festival de Wassakara”, Lamine TPJ envisage de créer bientôt une école de danse à Abidjan.

I. Dia

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici