L’information est tombée ce lundi 20 juillet : le Ballon d’Or 2020 ne sera pas attribué. Une décision surprise, comme l’invasion du coronavirus qui a ébranlé et confiné la planète entière pendant plus de trois mois. Une frustration pour certains joueurs pressentis pour succéder à Lionnel Messi cette année.

Mais les dirigeants de France Football en ont décidé ainsi. « À circonstances exceptionnelles, dispositions exceptionnelles », ont-il fait savoir. Pour la première fois de son histoire, débutée en 1956, le Ballon d’Or ne sera pas attribué, « faute de conditions équitables suffisantes.»

France Football explique, par ailleurs, que « une année aussi singulière ne peut – ni ne doit – être traitée comme une année ordinaire. Dans le doute, mieux vaut s’abstenir que s’entêter ». Selon le magazine, « l’équité qui prévaut pour ce titre honorifique ne pourrait être préservée, notamment au niveau statistique et également de la préparation puisque tous les aspirants à la récompense ne pourraient pas être logés à la même enseigne, certains ayant vu leur saison amputée radicalement, d’autres non. Dès lors, comment comparer l’incomparable ? »

Les dirigeants de l’institution Ballon d’Or France football veulent, par cette annulation, éviter d’«apposer au palmarès une astérisque indélébile du style « trophée remporté dans des circonstances exceptionnelles dues à la crise sanitaire du Covid-19 ». Préférant ainsi faire une grosse entorse à l’histoire de ce trophée, ils laissent un grand vide historique.

R. Jordan

Laissez un commentaire