Les invectives entre Arafat DJ et Tiesco Le Sultan sur les réseaux sociaux vont finalement se déporter sur un ring. Et le dénouement se fera au cours d’une rixe sans merci le 27 avril prochain au Parc des Sports de Treichville. Les deux adeptes du couper-décaler se mesureront les muscles et le talent musical au cours de la 4è édition du Mixte Martial Art (MMA) organisée par l’Atemi Fighting Championship (AFC). C’est une sorte de championnat de boxe où tous les coups sont permis. « Le but recherché est d’encourager les jeunes Ivoiriens à pratiquer du sport et à pouvoir se défendre dans la rue. Par ce championnat, nous voulons faire connaitre ce sport à la population », explique Jackson Tapé, président de l’AFC et initiateur de l’évènement avec la star du couper-décaler. En fait, derrière cette intervention du Daishinkan, il faut plutôt voir un coup marketing et médiatique. Même si l’organisation évoque d’autres raisons. « Nous voulons ouvrir une division artistique cette année et aller à la rencontre d’autres domaines de duels. Arafat et Tiesco sont nos ambassadeurs », justifie M. Tapé. Il a par ailleurs mentionné que les deux artistes protagonistes ont paraphé un document dans lequel ils s’engagent participer à la compétition. A côté de la confrontation Arafat DJ-Tiesco Le Sultan, il y a de véritables combats entre professionnels et entre amateurs. Si l’affiche avec les deux artistes occupent les conversations sur l’évènement, les vrais combattants s’entrainent jour et nuit pour ravir le titre de champion de Côte d’Ivoire le 27 avril 2019.

O. A. K

Laissez un commentaire

WhatsApp chat