Après les prêts à diffuser (PAD) et les vidéos à la demande (VOD) dans l’audiovisuel, il faut désormais composer avec le Pagne à la demande (PAD) dans le vêtement. C’est une petite révolution commerciale et numérique montée par la marque de pagnes Uniwax pour vendre ses produits en ligne. Elle permet au client d’acheter son étoffe via uniwax.com. Mais la nouveauté, c’est que l’acheteur a la possibilité de personnaliser sa marchandise. Parmi les nombreux pagnes qui lui sont proposés, il en choisit un, y incruste sa photo et envoie sa commande à la société. Le client propose aussi sa couleur. Il est également libre d’accompagner sa photographie d’un texte. Que ce soient mariages, anniversaires, associations, baptêmes ou même funérailles, le «Pagne à la demande» se prête à toutes les occasions. « Nous avons du matériel à la pointe de la technologie qui reproduit rapidement les désirs du client sur un pagne Fancy. Dès que tout est prêt, nous lui envoyons un message pour lui indiquer le lieu où il peut récupérer son pagne personnalisé », a expliqué Jean Louis Menudier, PDG d’Uniwax au lancement de ‘’Pagne à la demande’’ le vendredi 15 mars dernier au Latrille Events d’Abidjan-Cocody-Deux-Plateaux. Derrière le développement de son e-commerce, la société veut surtout lutter contre la piraterie dont elle est victime fréquemment. Son nouveau procédé de vente va permettre également d’intéresser les jeunes qui portent de plus en plus le pagne. Les frais du pagne personnalisé sont payables par mobile money et carte magnétique bancaire. Pour commencer, ‘’Pagne à la demande’’ est disponible sur Abidjan et ses environs. Il s’étendra ensuite dans toute la Côte d’Ivoire puis l’Afrique.

A la présentation de sa nouvelle trouvaille, Uniwax a offert un spectacle féérique à ses invités avec une belle chorégraphie musicale habillée au final par les tenues exceptionnelles de Gilles Touré, Salimata Bamba, N. Seydou et Madina Ouattara.

O. A. Kader

1 Comment

  • Posted 25/04/2019 - 18:05 18:05
    par Élisabeth

    J’en veux

Laissez un commentaire