L’entraîneur des Black Stars, Kwesi Appiah a échappé à une agression physique mardi à Accra. Alors qu’il était à bord de sa voiture, dans un embouteillage, un jeune homme l’a reconnu. Aussitôt, profitant du ralentissement (sur la nouvelle voie reliant Spintex à East Legon), il s’est approché du véhicule. Et comme les vitres étaient fermées, le jeune homme s’est mis à menacer le coach de la sélection ghanéenne en l’insultant. « Stupide ! Tu n’es pas un entraîneur. Tu es inutile. On n’a plus besoin de toi comme entraîneur. Tu ne connais rien au football », criait-il. Quelques automobilistes et des passants, qui ont observé la scène, ont tenté de retenir le jeune homme, mais sans succès. Il était visiblement très en colère et semblait prêt à tout pour taper sur Appiah. Heureusement pour le coach, la circulation s’est accélérée quelques instants plus tard, et il a pu s’en aller.

C’est vrai que depuis quelques jours, l’élimination du Ghana de la CAN 2019, les approches tactiques du sélectionneur sont les principaux sujets de conversation dans le pays. Et pour de nombreux gens, la colère s’explique aussi par le fait qu’ils ont fait des paris qu’ils ont perdus. Il y a quelques jours, déjà, un homme en colère avait tenté de pénétrer chez Appiah. Le contrat de l’entraîneur à la tête des Black Stars prend fin en décembre prochain. Mais, apparemment, il y en a qui voudraient qu’il quitte ce poste maintenant.

Laissez un commentaire