Sans être brillants, les Eléphants ont arraché aux Maliens le ticket des quarts, qui tendait pourtant les bras aux Aigles. Un réalisme impitoyable pour une équipe du Mali très déterminée et dominatrice sur une grande partie de ce derby (dans la possession de balle et les occasions). Mais Marega, Hamari et leurs amis se sont montrés maladroits.

Leur engagement et leur pressing constant ont gêné le jeu des Eléphants. Mais en seconde mi-temps, après une grande débauche d’énergie infructueuse, les joueurs maliens ont commencé à baisser physiquement, relâchant un peu le pressing. L’attaque ivoirienne profitera alors de l’occasion pour inscrire l’unique but du match par Wilfried Zaha (76è).

En quart, les Eléphants affronteront l’Algérie. Une équipe des Fennecs qui a montré, jusque-là, qu’elle fait partie des meilleures de cette CAN. Ce sera un autre débat. Un autre combat.

R. J.

 

Laissez un commentaire