Au moment d’affronter les Eléphants ce jeudi à 16h TU, Djamel Belmadi, l’entraîneur des Fennecs ne veut pas entendre dire le mot ‘’favori’’. Même s’il sait que son équipe a fait un sans faute jusque-là, il ne perd pas de vue qu’être favori ne veut finalement rien dire. Au plan du jeu, son équipe est au-dessus dans cette CAN. Il suffit de voir ses quatre matches gagnés avec 9 buts marqués sans encaisser. Un parcours qui montre clairement la solidité défensive de l’équipe d’Algérie.

En croisant cette formation ce jeudi, les Eléphants savent ce qui les attend. C’est une équipe en pleine reconstruction, qui se contente de contenir ses adversaires et de chercher le résultat. Ce qui explique, en grande partie, ses matches parfois difficiles. « Quand on construit une équipe, il faut savoir mettre les bases, et justement, elles ont été mises. On est un groupe qui a un gros mental, qui est fort. Il faut continuer à jouer là-dessus tout en essayant de compenser quand même avec plus de qualité dans le jeu », dit Franck Kessié. Pour lui et ses partenaires, ce qui compte actuellement, c’est être efficace. « À ce niveau-là, chaque occasion, chaque victoire est importante. Il n’y a pas de match retour, il faut gagner pour avancer. S’il faut jouer comme ça jusqu’en finale, je prends », insiste Wilfried Bony. Face au collectif déjà au point des Fennecs, les Eléphants y vont donc avec le cœur, leur plus grande arme en ce moment. Les événements nous diront si ça suffira.

Les équipes probables :

Côte d’Ivoire : Gbohouo – Bagayoko, Traoré, Kanon, Coulibaly – Kessié, Dié, Gbamin – Pépé, Kodjia, Zaha.

Coach : Ibrahim Kamara

Algérie : M’Bolhi – Atal, Mandi, Benlamri, Bensebaini – Feghouli, Guedioura, Bennacer – Mahrez, Bounedjah, Belaïli.

Coach : Djamel Belmadi

Laissez un commentaire