Accueil Les News Les mamans de Yakassé-Attobrou magnifiées par Asha Festival

Les mamans de Yakassé-Attobrou magnifiées par Asha Festival

444
0

La première édition d’Asha Festival a tenu en haleine les populations de Yakassé-Attobrou les 27 et 29 mai 2022 à la Place Laurent Gbagbo. C’était une sorte de fête des mères avant l’heure. Un rendez-vous qui était très attendu. A en juger par la grande mobilisation de la population à toutes les étapes de l’évènement. La Place du festival a toujours refusé du monde. Les populations de Yakassé-Attobrou et environs n’ont pas voulu rater cet évènement inédit dans leur localité.

« En plus de célébrer nos mères, Asha Festival a animé la cité du tarot pendant deux jours », s’est réjoui Daniel N’cho Atsé, 1er adjoint au maire François Yapo Adépo. Cette fête, la chefferie traditionnelle et les autorités administratives et politiques de la ville en avaient fait leur affaire. M. Simplice Gueu Zro, préfet du département de Yakassé-Attobrou dira : « Asha Festival a permis de célébrer et valoriser nos mamans du milieu rural. Ce qui nous donne l’occasion d’apporter un regard plus protecteur envers elles ».

Et tout était mis en œuvre pour le bonheur de ces dernières. Juste après la cérémonie d’ouverture, le comité d’organisation du festival a remis des présents aux épouses des autorités et des chefs coutumiers. Le lendemain samedi 28 mai, les organisateurs se sont rendus à la maternité de la ville pour remettre des cadeaux à toutes les nouvelles mamans. Ensuite, retour à la place du festival. Il s’agissait de magnifier les femmes du 3e âge de Yakassé-Attobrou. Elles ont reçu des vivres et non vivres.

Ensuite, match de football des jeunes femmes et séance de dépistage du cancer du col de l’utérus et du sein. Plus de 200 femmes ont ainsi été dépistées. Puis, un jury s’est penché sur 54 candidatures de projets de femmes pour mener des activités génératrices de revenus. Cinq projets ont été choisis et seront financés par la Kolber Prod à hauteur de 1.500.000 FCFA. La première a bénéficié d’un soutien de 500.000FCFA et les quatre autres ont reçu 250.000FCFA chacune.

Asha Festival est bien plus qu’une simple fête des mères. « C’est une première dans l’histoire de notre localité. Il procède de la volonté de certains fils de Yakassé-Attobrou de célébrer la femme en milieu rural, de la valoriser. Il se veut un prolongement des initiatives des pouvoirs publics et celles de la société civile, visant à améliorer l’image et la condition de la femme », explique Général Kolber, patron de la Kolber Prod, initiatrice de l’évènement.

L’évènement tient son nom d’une femme centenaire qui a soufflé ses 109 bougies le 29 mai. C’est Mémé Asha, comme on la désigne dans la région. Elle est la grand-mère de Général Kolber qui pilote l’important rendez-vous multiculturel de Yakassé-Attobrou. « A travers Asha Festival, la Kolber Prod ne célèbre pas uniquement une grand-maman qui se distingue par sa rare longévité. Elle célèbre aussi et surtout le symbole de la femme en milieu rural, pleine d’affection et résiliente », soutient Kolber.

Facteur touristique, le festival a permis à de nombreux visiteurs de découvrir la localité et ses potentialités. A côté des bonnes actions sociales et sanitaires, la grande attraction était les concerts qui ont vu les prestations de nombreux artistes : Nestor David, Rocky Gold, Shaoleen, Remy Adan, Willy Dumbo, Atsé Hilarion, Roma Chambala, Kevin Chambala, Erick Seremonté, Valère Konty, Chipper Konty… ont communié avec le public le samedi 29 mai à la Place Laurent Gbagbo.
La soirée inaugurale avait été animée par le groupe ChrYsma, Arturo de la Fuente, Les Kaniens d’Ananguié, Apô 45…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici