Accueil Les News L’incroyable anniversaire d’Alima Coulibaly

L’incroyable anniversaire d’Alima Coulibaly

15849
0

Un chantre chrétien dans le concert d’une chantre musulmane, c’est la belle image qu’il a été donné de voir samedi au Palais de la culture. Pour le spectacle des 20 ans de carrière d’Alima Coulibaly, Nestor David est monté sur la scène pour célébrer sa sœur.

Ce n’est pas la première fois que les deux artistes se retrouvent sur une même scène. Il y a 20 ans déjà, ils ont, ensemble, chanté pour le retour de la paix en Côte d’Ivoire. « Alima et moi, nous avons pratiquement commencé notre carrière ensemble. Pendant la crise de 2002, au moment où le pays était coupé en deux, nous avons eu à faire ensemble plusieurs concerts pour la paix. A Abidjan et à Bouaké. Alima et moi, nous sommes des apôtres de la Paix en Côte d’Ivoire », rappelle Nestor David qui précise qu’il ne pouvait pas manquer cette fête des 20 ans d’Alima. Et pour cause.

« Je bénis le Seigneur pour la vie de ma sœur Alima. Elle m’a toujours soutenu dans mes actions. Elle a un esprit d’ouverture comme moi. Donc, participer à son concert, c’est lui témoigner ma reconnaissance. Participer aussi à un concert d’un chantre musulman, c’est le vivre ensemble, c’est la paix. Nous chantons tous Dieu, il est bon de se soutenir mutuellement. J’étais très émerveillé par la qualité du spectacle de ma sœur Alima. C’était un succès total », dit-il.

Samedi, dans la salle Lougah François du Palais de la culture, lorsque la chantre Alima Coulibaly entonnait le titre ‘’mandi allah yé’’, la dernière chanson du conducteur des 14 morceaux choisis pour la célébration de ses 20 ans de carrière, le public chantait en chœur avec elle. Certains admirateurs tentaient d’accéder au podium afin d’immortaliser ce moment de bonheur par des selfies avec leur idole.

Finalement, Alima était envahie par ses fans, surexcités, très heureux d’avoir pu communier avec elle pendant près de 2heures de spectacle. 2 heures au cours desquelles la chantre a égrainé ses titres à succès tel que : Bissimi lahi, Djoniba ke Allah yé, Hommage inah, Ni mamassa, Kiriba i kadi ne yé, Djandjo, Bah te Allah la, Loulou maridjana, Abé Mamadou la, Samadou, Drapo, L’islam, et Lahi la la, la mythique chanson de Alima…

La dernière étape de cette soirée, c’était la coupure du gâteau. Et là, la chantre, en compagnie de son époux, a coupé le gâteau de ce 20ème anniversaire de carrière. Et le partage a été fait dans un bain de foule avant que l’artiste ne quitte la salle sur des chants et sous escorte de ses fans, par les escaliers jusqu’à sa voiture.
« J’ai aimé le concert. Je ne regrette pas d’avoir acheté mes trois tickets VIP pour mes sœurs et moi. Alima, je t’adore, tu nous fais honneur », se réjouissait Fatim, une commerçante de pagnes au marché d’Adjamé, qui est venue de Yopougon-Maroc pour assister au concert en compagnie de ses deux sœurs.

Un peu plus tard, c’est avec enthousiasme, qu’Alima confiera ses premiers mots à Top Visages Live en disant : « Je tiens à remercier toutes celles et tous ceux qui ont contribué à la réussite de ce concert de mes 20 ans de carrière. Certes, nous avons commencé avec un peu de retard, mais par la grâce de Dieu, ça a été une très très belle soirée. Je suis très contente et très fière. Je remercie la population ivoirienne pour la mobilisation autour de cette célébration. Je remercie nos imans, nos cheicks, nos parrains, nos marraines et l’ensemble de nos invités. Je vous donne rendez-vous l’année prochaine par la grâce de Dieu ».

Pour ce concert, après huit ans d’absence sur une grande scène à Abidjan, Alima a bénéficié du soutien de plusieurs artistes. Parmi eux, outre Nestor David, il y avait la Diva Aicha Koné, Malicka la Slameuse du Burkina, Zikri Akaye de la France, Zikri Balamine du Sénégal, Zikri Ousmane du Sénégal.

On notait, par ailleurs, la présence d’invités de marque dont le Cheick Harouna Sangaré venu spécialement du Mali avec une délégation, Lacina Ouattara alias Lass PR, conseiller Technique du Président Alassane Ouattara, Koné Brama, Procureur général de Bouaké, l’honorable Mariam Traoré, Solange Fatima Mabri, Bakộrộ Bamba venue spécialement de New York, Hadja Bintou Touré et son époux, Hadja Fatou la Gazelle (ex-danseuse d’Aicha Koné), venue spécialement de Paris et une forte délégation de la mairie de Koumassi.

Charly Légende
(Photos : Mandingo.CO)

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici