Mannequin reconnu de la place abidjanaise, Lauraine Nguessan a créé sa marque d’accessoires. Ça s’appelle Loreme. Et déjà, tout le monde en raffole !

Ce sont des sacs à main et des chaussures avec du pagne tissé. Il y a également des ‘’baya’’ (perles à la hanche), des sautoirs, des colliers, des bracelets…

La force de la jeune femme est créer des accessoires rares, fabriqués avec du coquillage. Des parures qui se veulent très pratiques. « Je fais tout ce qu’on peut porter sur les tenues », explique-t-elle.

Alors qu’au départ elle le faisait pour satisfaire sa curiosité, Lauraine a fini par en faire une passion. Et désormais, elle veut en faire son métier.

En attendant de monter son atelier, elle travaille à la maison et vend en ligne, sur Facebook et Instagram.

Les sautoirs, colliers et autres bracelets donnent de l’éclat à votre toilette et améliorent votre tenue. Basiques, uniques et ethniques, les pièces estampillées Loreme sont montées dans du pagne tissé avec des perles. Les couleurs sont gaies, sobres…

L’histoire de Lauraine et les parures a commencé un jour de 2019, au cours d’une présentation de bijoux à Festi’Mod. Ce soir-là, le jeune mannequin est séduit par les accessoires d’une créatrice. « Mon amour des accessoires est né après un défilé à Festi’Mode. J’avais beaucoup apprécié les accessoires d’une dame, que j’avais portés pour défiler », révèle-t-elle. « Après le défilé, j’ai commencé à apprendre. Je me suis renseignée un peu partout sur la faisabilité. Et je suis allée apprendre chez une professionnelle », conclut-elle.

O. A. Kader

Laissez un commentaire