Certaines personnes ont pris pour un coup de buzz l’information sur la condamnation à deux mois de prison de Lunic. Et pourtant, le chanteur va effectivement purger une peine de deux mois fermes à la MACA, pour faux et usage de faux passeport.

La maison de production Maranatha Production qui s’occupe de la carrière de Lunic vient de confirmer l’information à travers un communiqué.

« Lunic vit une difficile épreuve depuis quelques jours. Ses démêlés avec la justice ivoirienne lui valent une condamnation à 2 mois de prison ferme pour un acte délictueux sur son passeport. Selon les informations recueillies auprès de l’artiste, il partait en France au chevet de son fils de 3 ans, atteint d’une malformation à la naissance.

En effet, le médecin lui avait demandé de rentrer d’urgence pour autoriser, par écrit, l’intervention chirurgicale qui devait se tenir le mardi suivant son interpellation à l’aéroport Félix Houphouët Boigny de Port Bouet.

Dans ces moments particulièrement éprouvant pour l’artiste, pour sa famille, ses vrais amis, sa structure de production et ses fans, nous lui réitérons toute notre solidarité.

Nous serons à ses côtés jusqu’à ce qu’il purge sa peine. Les épreuves font partie de la vie d’un homme et le Kélépé demeure digne et fort en ces moments difficiles. Nous continuons de croire en son immense talent en tant qu’artiste. Il reviendra encore plus fort », dit la maison de production.

Pendant ce temps, et du fait que Lunic n’a pas pu se rendre en France pour donner l’autorisation de l’opérer, son fils malade doit attendre encore. L’opération est donc suspendue. Pour combien de temps ? Et qu’en sera-t-il de la santé du petit qui doit souffrir actuellement ?

C. Légende

Laissez un commentaire