Elle se nomme Anu Adeleke. Cette fille de 6 ans et demi serait la première fille du chanteur nigérian Davido. Mais, selon la journaliste Kemi Olunloyo qui a révélé cette affaire en novembre 2018, la star n’a jamais reconnu la paternité de cet enfant.

Depuis quelques années, Ayotomide Labinjo, la mère de la petite fille tente de convaincre Davido de « reconnaître son enfant ». Mais en vain. Aujourd’hui, Anu Adeleke, qui va avoir 7 ans en nombre prochain, a envoyé plusieurs messages à son présumé père. Sans réponse. Du moins, ce dernier affirme qu’il ne la reconnaît pas.

Récemment, la petite a publié un message sur les réseaux sociaux pour rappeler à Davido qu’elle est sa fille. Devant l’indifférence du chanteur qui continue de la renier, et quelque peu excédée, elle a tweeté un autre message : « Papa ! Quand voudras-tu m’accepter ? Je suis ton premier enfant et tu le sais !! Dieu te punira pour moi.»

Selon Ayotomide Labinjo, la mère de l’enfant, sa relation avec l’artiste David Adeleke dit Davido remonte à 2013, dans un club d’Ibadan. Ensuite, tout se passait bien jusqu’au jour où elle lui a annoncé qu’elle était enceinte. Dès lors, le love s’est rapidement détérioré. Depuis, dit-elle, «il ne veut plus me voir ».

« Ma famille et moi avons fait des efforts pour régler ce problème à l’amiable. Tous les efforts pour le joindre ont échoué, car il a bloqué tout accès à lui. Jusqu’à récemment, lorsque son cousin, BRed s’est connecté avec moi et m’a demandé de télécharger Imo App pour que je puisse discuter en vidéo. Il a eu une conversation vidéo avec moi, me demandant si j’aime toujours Davido », poursuit-elle.

« Mais, moi, je ne demande pas à être sa femme. Ce que je veux, c’est qu’il accepte d’assumer ses responsabilités de père.»

La journaliste Kemi Olunloyo a révélé qu’un test ADN avait été fait, mais que Davido « a corrompu le médecin qui a donné de faux résultats ». Et c’est sur cette base que la star s’appuie pour affirmer qu’il n’est pas le père de la petite fille.

Son combat, explique Kemi Olunloyo, c’est pour que soit réparé une injustice faite à cette petite fille. « Elle était tombée malade et avait également arrêté d’aller à l’école », révèle-t-elle. Selon la journaliste, la petite avait cessé d’aller à l’école car sa mère et sa grand-mère n’avaient pas les moyens de payer les frais de scolarité.»

C. Simba

Laissez un commentaire