Il était l’un des membres du groupe musical Taboth Cadence, porte-étendard du Mapouka, cette danse qui a créé une véritable ébullition dans la musique ivoirienne de la fin des années 90 au début des années 2000. Aujourd’hui, Chiki, l’ex-chanteur est devenu un indigent, une âme errante qui vit au jour le jour. De temps en temps, on peut l’apercevoir dans les rues de Jacqueville (à quelques kilomètres de son village Taboth), mendiant auprès des gens. Triste réalité.
Mais que s’est-il passé ? Comment ce chanteur a-t-il basculé ainsi dans la déchéance ? D’après des témoignages, une dépendance à la drogue (il y a quelques années) serait pour beaucoup dans son état actuel. Une alternative pour le sortir de là : une cure de désintoxication. Ce qui lui permettrait (sans doute), avec une réhabilitation, de retrouver de la dignité.

F. Yéo

Laissez un commentaire