Les jeunes personnes, quittez ! ou Recto verso. Ce ne sont là que quelques expressions qu’on retrouve sur le nouvel album de Meiway baptisé Illimitic. Normal quand on sait que passée la barre des  1000 pourcent zoblazo, l’artiste ne pouvait qu’aller à un stade illimité de sa carrière. Le résultat est intéressant et est à consommer… sans limite.

Terminée l’époque des pourcentages avec l’album M20  1000 pourcent Zoblazo qu’il a livré à son public en 2009, Meiway est en train de glisser tout doucement vers l’illimité. Il avait déjà annoncé les couleurs avec l’opus M23 en 2012. Et dans sa 12è production discographique, le Génie de Kpalèzo déclare clairement la rupture. Dans ce disque dédicacé le 27 octobre dernier à la FNAC de la grande surface Cap Sud, le chanteur démontre le caractère illimité de son talent. «Rien que par le titre, Meiway explore le métissage, la variété et la coloration illimitée de sa musique  au-delà du Zoblazo. Ce nouvel album est le fruit de thèmes abordés sans tabou, d’une musique sans frontière et d’arrangements à la fois pleins d’émotion pour vous faire danser sur une cadence illimitée», explique un membre du staff de Meiway. En écoutant Illimitic, on retrouve Meiway tel qu’on l’a toujours connu. De son Zoblazo natal, il n’a pas cessé de valoriser les autres rythmes de la Côte d’Ivoire comme le Bollo Super ou les folklores akyé et abron. Dans sa musique, le Professeur Awôlôwô  ‘’enseigne ‘’ aux mélomanes le slow et fait des clins d’œil au couper-décaler. Pour les puristes et surtout ceux qui suivent la carrière de Meiway, il va sans dire qu’il a toujours été illimité dans sa musique. Même ses collaborations avec les artistes sont aussi variées que ses pensées. Monique Séka, Les Patrons, Lynnsha, Passi, Koffi Olomidé, Lokua Kanza, Jacob Desvarieux, Angelo Dogba, Kojo Antwi… «Dans sa dernière livraison musicale, Meiway a voulu faire façon particulière et insolite», dit un de ses collaborateurs. Cela s’explique par le fait que le triple Kora Music Award 98  a essayé des featurings avec des musiciens de renom comme Etienne Mbappé, Christian Martinez, Donguy, Thomas Guéi… Cette ouverture dans les collaborations musicales traduit la variété des titres du nouvel opus. Et autant les rythmes sont variés, autant Meiway aborde plusieurs sujets comme la femme, le respect des aînés, Dieu… Il y a aussi rendu un hommage à Deza XXL, son frère cadet disparu il y a 10 ans. «J’ai fait un clin d’œil à mon frère en reprenant un de ses titres  pour juste lui dire que je ne l’ai pas oublié», explique Meiway.

 Après les grandes affiches, la conférence de presse et dédicace, l’auteur de Miss Lolo et des Génies vous parlent donne rendez-vous à ses fans pour deux dates en fin d’année. Ce sera le 23 décembre pour un concert VIP à la salle climatisée du Palais de la Culture. Ensuite, le 26 du même mois à l’espace Anoumabo pour un show grand public. «Venez, on va faire la fête. Je vais vous montrer que je suis Illimitic. Ne venez donc pas crispé car ce sera illimité», déclare le Top d’Or 2005 du magazine Top Visages.

 Par Omar Abdel Kader  

omar_tani@yahoo.fr

Laissez un commentaire