Le groupe zouglou Racine Groupe n’est pas content du comportement de certaines femmes dans leurs couples. Dans leur nouvelle production discographique intitulée Amour véritable, les deux chanteurs Guitti et Madison leur réclament un ‘’amour sincère’’ vis-à-vis de leurs conjoints.

Car au sein de nombreux couples, l’amour semble véritablement à sens unique, selon le duo Guitti-Madison. « On dit : derrière un grand homme se trouve une grande dame, une femme de feu… Mais chérie, je ne sens pas ta présence. C’est un amour imaginaire. A la fin, je suis seul », chantent-ils.

Ce couplet sous la forme d’un véritable cri de détresse amoureux, résume la chanson Amour véritable, que vient de publier il y a quelques semaines la formation zouglou Racine Groupe.

Pour les deux chanteurs, Gnahoua Dadié Richard dit Guitti et Kouame Efrié Amon Martial alias Madison, il y a comme un malaise dans de nombreux couples, car seul l’homme doit toujours prouver son amour à la femme. Alors que ce sentiment noble doit plutôt être partagé par des actes d’amour, des preuves d’amour réciproques.

« A la fin, ça ressemble à un amour imaginaire, pas du tout sincère et les hommes se sentent seuls », affirment Guitti et Madison dans le couplet final du morceau Amour véritable.

Une véritable interpellation des femmes afin qu’elles changent d’attitude dans leurs relations amoureuses, en se montrant plus sincères pour préserver leurs couples.

Cette belle chanson-vérité aux femmes (qui aime bien, châtie bien) a été arrangée par le talentueux Cédric Kanavaro. Tout comme le second super titre Notre vision, qui est la vision que Guitti et Madison ont du zouglou et de la musique qu’ils pratiquent de façon professionnelle depuis 2011.

Ce maxi-single, qui commence déjà à avoir des retours très intéressants dans le paysage zouglou et auprès des mélomanes en général, annonce un album complet, produit par Charly Mesmin depuis Paris. Un acteur bien connu du showbiz ivoirien en France, membre de l’Association des managers, promoteurs, producteurs et concepteurs de la diaspora (Amppc-diaspo).

Les choses s’annoncent donc bien pour Racine Groupe, adepte du zouglou à la racine, qu’adorent les puristes.

Éric Cossa

Laissez un commentaire