Après le Festival International des Arts et de la Culture de Daoukro, la  région de l’Iffou  était encore  en ébullition le samedi 22 avril. La caravane de recherche de la plus belle fille de la Côte d’Ivoire a posé ses valises à Daoukro pour la 11ème et avant dernière étape des présélections du concours Miss ci 2017. Pour cette cérémonie couplée avec les 10 années d’existence du comité local, c’est Jessica Irié qui a été portée sur le trône de la cour royale de Daoukro. Elle assurera sa  fonction de reine  avec sa première dauphine Marie Pregnon et Rose Koua, deuxième dauphine.

 L’art, la culture et la beauté rimant, à peine le festival international  des arts et de la culture de Daoukro (FICAD) a-t-il  fermé ses portes le 16 avril dernier qu’il  fait place à la caravane de  recherche de la plus belle fille de Côte d’Ivoire, le samedi 22 avril. Cette cérémonie qui a eu pour cadre le jardin du conseil régional était couplée avec la célébration des 10 années d’existence (noces d’étain) du comité local. Pour cette double célébration, l’élue est Jessica Irié, 19 ans, étudiante en 2ème année de Ressources Humaines et  Communication  au groupe Loko Isfop. Elle est  désignée à l’unanimité des membres du jury, selon la présidente Stéphanie N’Zi épouse Jean-Marc Bédié, cadre marketing. La reine  Jessica siègera sur le trône de la cour royale avec Marie Pregnon, 1ère dauphine, 23 ans, étudiante en 3ème année  en Finance comptabilité et Audit et Rose Koua, 19 ans, 2ème dauphine, étudiante en 1ère année de Sciences économique et de Gestion. Mais miss Irié ira défendre les couleurs du royaume à la finale à Abidjan, avec seulement  sa première dauphine.

Avec son charme naturel et son sourire qui fait fondre, Miss Jessica  a su jouer de ses atouts pour hypnotiser les membres du jury et le public à chacune de ses apparitions  en tenue traditionnelle, de soirée et olympique. Elle  associe à merveille douceur et féminité sur le T lumineux dressé pour la circonstance. C’est pourquoi le public n’hésite pas à l’ovationner  à chacun de ses trois  passages.

Contrairement aux autres régions et aux précédentes présélections, c’est seulement 10 candidates qui  étaient en lice cette année  dans  l’Iffou. Mme Henriette Konan Bédié, représentant son époux le président Henri Konan Bédié,  le ministre Adjoumani Kobenan, parrain de la cérémonie,  ainsi que les chefs coutumiers et cadres de la région ont effectué le déplacement pour assister à l’élection de la représentante  de leur région. La prestation musicale a été assurée  par  Mareshall Dj  et Séverine Adjoumani qui ont fait danser le public, quand la note humoristique est revenue à Boukari.

Coulisses

 

Un match de gala organisé

Un match de football organisé pour la célébration des 10 années du comité local,  a opposé l’équipe de la caravane comici aux cadres de Daoukro,  à l’espace Henri Konan Bédié .L’équipe de la caravane a été battue par un score de 2-1 par Daoukro. Cet événement sportif était parrainé par Adam’s Kolia Traoré, Pca de la Lonaci. Il a offert un trophée et 50.000frs CFA au vainqueur et un ballon et 30.000frs CFA à l’équipe défaite. Le président Victor Yapobi était lui-même présent sur le terrain pour galvaniser l’équipe de la caravane.

 

Mention spéciale pour le ministre Adjoumani Kobenan

Le ministre des ressources halieutiques et animales Adjoumani Kobenan a parcouru  les 1/3 des régions  avec la caravane. Féru de la culture, il était  présent pour apporter son soutien aux autres comités régionaux malgré son agenda chargé.

 

 

 

Lydie Sadia

 

lydisadia@yahoo.fr

Laissez un commentaire