Un mandat d’arrêt international émis par la justice française en 2009 et renouvelé en 2012 l’avait éloigné de l’Hexagone depuis dix ans. Koffi Olomidé a remis les pieds à Paris le 25 avril dernier. Le Quadra Koraman peut circuler et se produire à nouveau en France. Et un concert est même déjà en préparation. Mais avant, le 30 avril, il est d’abord allé se recueillir sur la tombe de son père Charles Agbépa, décédé à Paris il y a 3 ans et enterré en son absence. Mardi dernier, il s’est exprimé sur les antennes de TV5 Monde. Bien entendu, Antoine ‘’Makila Mabé’’ ne pouvait échapper aux questions concernant cette fameuse affaire de justice dans laquelle plusieurs plaintes le visaient. Ainsi que toutes ces affaires qui, entretemps, l’avaient secoué. Mais, comme depuis le début du procès en France, il a toujours affirmé que «ces filles ont monté toutes ces histoires contre moi, parce qu’elles voulaient trouver un moyen de rester en France ».

Olomidé qui semble très épanouie depuis son arrivée à paris n’a pas caché sa joie. « Ça me fait du bien de retrouver Paris. Je l’avoue, ça m’a vraiment manqué », a-t-il déclaré. Comme tous ses admirateurs qui sont heureux de le revoir au pied de la Tour Eiffel.

Le roi de la rumba congolaise a profité de l’occasion pour parler de son dernier album ‘’Légende’’ et de la chanson ‘’Elégance’’. Un titre qui évoque (avec poésie) la mélancolie d’un homme dont la bien-aimée, Elégance, est partie, le laissant seul. Et cet homme dit à l’adresse de celle-ci : « depuis que tu m’as quitté, tu n’as pas réussi à quitter mon cœur. Toutes les fleurs de mon jardin, je les regarde, et je te vois à travers elles. C’est pourquoi, à chacune d’elle j’ai donné ton prénom.»

Vu l’accueil très chaleureux réservé à Mopao Mokonzi à Paris depuis son retour en France, on ne peut que reconnaître la grande popularité de cet artiste que toutes les affaires de ces dernières années n’ont visiblement pas écornée.

Voici l’interview sur le plateau du Journal Afrique de TV5 Monde :

R. Jordan

Laissez un commentaire