La diva Aïcha Koné a reçu une visite surprise ce jeudi 22 avril 2021. Et pas n’importe laquelle, celle de Mme Harlette Badou N’Guessan Kouamé, ministre de la Culture et de l’Industrie des Arts et du Spectacle. A la tête d’une délégation du ministère, elle est arrivée au domicile de la chanteuse à Marcory-Remblais où elle a été accueillie à l’entrée par Baba et Tchaga, les deux fils d’Aicha Koné.

La délégation a ensuite été conduite au premier étage du duplex où leur mère attendait ses visiteurs de marque. Là, avant les civilités, c’est par un chant de la griotte Tiranké que Aïcha Koné a souhaité  »Akwaba » à la ministre et aux membres de son cabinet.

Très émue de la visite, la diva a déclaré : « C’est une visite qui me touche profondément. Je ne suis pas surprise. Parce qu’on m’a déjà dit beaucoup de bien de ma sœur, madame la ministre ». Puis elle a ajouté : « C’est ça la Côte d’Ivoire. Il faut qu’on se donne la main dans l’union. Je vous dis merci à vous et à votre délégation. En ce mois de ramadan, je profite pour dire merci à toute la nation, au chef de l’État. Nous, les artistes, notre cheval de bataille, c’est la paix, l’amour, l’union, la cohésion et le bon vivre ensemble. Et cela, nous devons le prouver dans nos comportements. Votre acte, en vous déplaçant jusqu’à mon domicile, me touche. Je sais ce qu’il me reste à faire dans mes prières pour vous ».

Cette visite se situant en plein mois du carême, la ministre est venue avec un présent pour la rupture du jeûne. Avant le départ de Mme Harlette Badou, Aïcha Koné lui a offert son triple CD de 40 titres intitulé  »Merci », un disque déjà disponible dans les bacs. « Voici mon cadeau, c’est le coffret du 26ème album de ma carrière. Je dis merci au Seigneur Dieu Tout-Puissant. Je vous inviterai à la célébration de mes 45 ans de carrière. Merci à la Côte d’Ivoire et tous ceux qui m’ont soutenue », a- conclu la Diva.

A noter qu’après le ramadan, Aïcha Koné va entamer une série de dédicaces de son nouvel album.

Charly Légende

Laissez un commentaire