Sublime ! C’est ainsi qu’on peut qualifier l’édition 2020 d’Afrik Fashion Show. Et ce ne sont pas les spectateurs privilégiés de ce rendez-vous annuel qui diront le contraire ! Eux qui ont été littéralement sublimés par la puissance créatrice dans un Palais des Congrès du Sofitel Abidjan Hôtel Ivoire sous le charme, samedi soir. 16 créateurs venus du continent ont donné des couleurs au plus grand défilé de mode de Côte d’Ivoire.

Grâce, notamment, à Anderson D. Aidé par une Fatim Sydney (mannequin) des grands soirs, le créateur de la Riviera 2 a conquis toute la salle. Les tenues éblouissantes et resplendissantes de sa collection bien nommée ‘’Etincelle’’ ont touché le cœur des spectateurs qui les ont saluées par une salve d’applaudissements.

Du haut de ses plus de 50 ans de métier, Pathé’O sait combler son monde. Sa collection ‘’Sahel Suite’’ présentée à Afrik Fashion Show 14 est tout simplement un régal.

Le Sénégalais Lamine Diassé, avec ‘’Le mâle’’, sa collection 100% masculine, a fait voyager le public grâce à ses beaux boubous à la couture et à la finition parfaites. Il en été de même pour le jeune créateur ivoirien Don Rodrigue dont les robes bien finies et bien coupées, ont retenu l’attention des spectateurs.

Le voyage vestimentaire entre créativités et découvertes a tenu toutes ses promesses. Ange-Dady, L.E Créations, Diana Gadié et Missira de la Côte d’Ivoire, Wiredu du Ghana, Adriana Talansi du Congo Brazzaville, Jacques Logoh du Togo et Fadi Maiga du Mali, ont étalé leur savoir-faire. Quant à Tra Dieudonné, Yalerri, Miss Bilé et Missano du pays hôte, jolis fleurons de la mode ivoirienne, ils ont largement justifié leur sélection pour ce rendez-vous de mode.

   

Le 14è rendez-vous d’Afrik Fashion Show, c’était aussi un élan de solidarité. L’organisation a satisfait au thème central de cette édition qui était ‘’L’insertion socioprofessionnelle de la jeune fille dans le secteur de la créativité ivoirienne’’ en remettant 50 machines à coudre à des jeunes filles. L’autre bonne nouvelle est venue de M. Siandou Fofana, co-président de la soirée. Le ministre du Tourisme et des Loisirs a promis soumettre le cas de ces jeunes filles qui cherchent à travailler à l’agence Emploi Jeunes. Cet organe doit y porter une attention particulière.

L’articulation scénique du défilé a été l’œuvre du chorégraphe Carlos Hazel. Les mannequins ont été coiffés et maquillés par Dieudonné Sénato. Les intermèdes musicaux étaient assurés par le groupe Révolution et Shaoleen, l’ex-Konty DJ.

O. A. Kader
Photos : Sécrédou

Laissez un commentaire