Accueil Les News Mode : Pathé’O à la rencontre des créateurs de Ouragahio

Mode : Pathé’O à la rencontre des créateurs de Ouragahio

1561
0

L’Association des couturiers professionnels de Ouragahio (ACPO) a fêté la sortie de la 3e promotion des jeunes le 17 juillet dernier. Invité à cette occasion, Pathé’O a eu une journée chargée.

C’est dans une salle des fêtes de la mairie pleine que les membres de l’ACPO ont présenté leur savoir-faire aux populations et aux autorités présentes, en l’occurrence le sous-préfet M. Lanciné Kader Fofana, le député-maire M. Anthony Garou, les adjoints au maire, le commissaire et le commandant de Brigade de la ville.

Mais bien avant, Pathé’O a animé une Master Class devant une trentaine de couturiers, sur le thème « Comment réussir dans le business de la mode ». Les apprenants se sont montrés intéressés par la conférence, à en juger par la qualité de leurs questions. Passé ce moment enrichissant de partage d’expériences, Pathe’O a procédé à la remise des diplômes de fin formation des cinq impétrants, essentiellement des jeunes femmes.

Le formateur n’a pas hésité à prodiguer des conseils à ses filleules et à tous les couturiers présents. Il s’est notamment réjoui de la présence remarquée des femmes dans le métier de la couture à Ouragahio. « La forte présence des femmes dans le métier de la couture dans cette ville est un signe d’espoir pour la corporation. Car elles sont plus patientes et plus endurantes. Et ce sont les bases du succès dans ce métier », a soutenu Pathé’O.

Pour encourager les initiatives de l’association et booster leurs productivités, le parrain a offert une machine à coudre industrielle et 10 complets de pagnes au nom de la Fondation Pathé’O. Un geste apprécié par Mme Élisabeth Kouassi Houphouët, présidente de l’Association des couturiers professionnels de Ouragahio (ACPO). Au nom de tous les couturiers de la ville, elle a remercié le parrain pour son geste et lui a promis de faire bon usage du don reçu.

Arrivé plus tôt dans la ville, Pathé’O a sacrifié aux civilités en rendant des visites de courtoisie aux autorités sous-préfectorale, municipale et coutumière qui attendaient avec impatience son arrivée dans la région du Goh.

O. A. Kader

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici