À l’occasion de la 33e édition du Festival International ‘’Nuits d’Afrique’’, Montréal a réussi le coup de faire venir Salif keita pour le concert d’ouverture qui aura lieu le jeudi 11 juillet 2019 au MTELUS.

Un rendez-vous majeur qui lance la grande tournée nord-américaine de l’ambassadeur de la musique malienne. Sperstar africaine et un des piliers de la world music depuis les années 1980, Salif Keita fête 50 ans de carrière et 70 ans de vie.

Trait d’union entre l’Afrique et l’Occident, sa musique est avant tout un hymne à la célébration de la différence dans un pur style mandigue. Surnommé la voix d’or de l’Afrique, Salif Keita vient présenter son dernier opus ‘’Un autre Blanc’’ (2018) qui évoque avec dignité l’exclusion due à l’albinisme. ‘’Un autre blanc’’ rappelle son statut d’Africain albinos, une cause qu’il défend en utilisant la musique pour sensibiliser les gens contre la discrimination et les préjugés.

Cet album, partiellement enregistré dans son studio à Bamako, réunit de grandes stars africaines qu’il considère comme sa famille élargie : Angélique Kidjo, Ladysmith Black Mambazo, Alpha Blondy, mais aussi le jeune pape de l’afro-trap MHD et la chanteuse nigériane afro-pop Yemi Alade. Pour son groupe, il s’est entouré de valeurs sûres : le bassiste Alune Wade, le batteur Paco Séry, Hervé Samb à la guitare lead, son compatriote Cheick Tidiane Seck et son ancien producteur Jean-Philippe Rykiel aux claviers.

Cinquante ans d’une carrière exceptionnelle ! Événement incontournable, le concert d’ouverture du Festival sera l’occasion de célébrer l’immense talent de l’un des plus grands représentants de la musique africaine sur la planète.

Dramane K. Denkess, à Montréal

Laissez un commentaire