Malgré la pandémie du COVID-19 qui frappe le monde et notamment la ville de Montréal et le Québec avec plus de 5000 morts, un doux vent de jazz souffle sur la ville. Le Festival International de Jazz de Montréal veut mettre du baume au cœur de tous les férus de cette musique.

Ce sera du 27 au 30 juin dans une édition 2020 spéciale et entièrement numérique. De la musique sur scène visionnée sur différentes plateformes numériques, cela fait un gros changement pour le plus grand festival de Jazz au monde (12 milliards de F cfa de budget en 2019).

Mais peu importe, car ce cadeau exclusif donné aux fans de musique de partout à travers le monde, offrira un contenu musical unique et dynamique mettant en vedette plusieurs artistes locaux préférés du festival, qui joueront sur scène en étant filmés avec une haute qualité de production digne des standards élevés du festival.

L’édition spéciale du festival a comme objectif de créer des moments uniques et mémorables pour les festivaliers, accessibles via montrealjazzfest.com. Ce passage au numérique en 2020 permet au festival de maintenir son important rôle de plateforme pour le jazz, en plus de continuer de rejoindre de nombreuses communautés, le tout, en respectant les directives de sécurité du gouvernement durant la crise de la Covid-19.

L’édition numérique du festival inclura la prise de contrôle de l’emblématique salle de spectacle montréalaise L’Astral, au rez-de-chaussée de La Maison des Festivals dans le cœur du Quartier des Spectacles, qui accueille le festival chaque année. L’Astral a été transformée en studio de diffusion sur mesure pour cette série de performances uniques.

Pendant 4 jours, certains des artistes locaux préférés du festival joueront des sets spéciaux qui seront disponibles GRATUITEMENT en ligne, afin que les fans puissent les visionner du confort de leurs maisons !

« Il est crucial de continuer de présenter un festival de jazz aux gens », assure le directeur général du festival, Jacques K. Primeau, « et malgré les circonstances difficiles cette année, nous sommes excités de pouvoir offrir une solution innovatrice pour que la musique se rende jusqu’aux fans ! Nous sommes extrêmement fiers de permettre aux artistes de faire ce qu’ils font le mieux, jouer pour nous tous ! » explique-t-il.

 Cette programmation spéciale regroupe de brillants artistes locaux. Les fans seront épatés par le mandingue-jazz de la griotte malienne Djely Tapa, des performances uniques de l’auteure-compositrice-interprète Dominique Fils-Aimée; de la superstar québécoise Charlotte Cardin; du pianiste surdoué Jean-Michel Blais; de la transcendante chanteuse inuite Elisapie; du favori des fans et du festival Jordan Officer, en plus de Pierre Kwenders; Alain Caron trio avec Paul Brochu et John Roney; Jeremy Dutcher; Jack Broadbent; Fredy V. & The Foundation; Clerel; Malika Tirolien; Jacques Kuba Séguin; Bïa; Rafael Zaldivar; Marianne Trudel; Naya Ali; Carl Mayotte; et Mateo. En somme une cuvée 2020 aussi riche que variée.

Dramane K. Denkêss, à Montréal

Laissez un commentaire