Lundi 12 décembre dernier, il est presque midi. Entouré de sa suite, Niska traverse le hall de l’Eden Golf Hôtel, sous le regard de quelques badauds. Il s’engouffre dans une voiture et le cortège s’ébranle en direction de Cocody. Quelques minutes plus tard, l’artiste est sur le plateau de C’Midi sur RTI1, avec Carolyne Dasilva et sa bande joyeuse…

Niska en profite pour parler du concert inédit qu’il donne ce samedi 17 décembre au Palais de la culture, à partir de 17 heures. «Ça va être un spectacle de feu, comme jamais», promettait-il déjà devant la presse quelques heures plus tôt à l’Eden Golf Hôtel où il a pris ses quartiers.

Révélé depuis 2015 à travers des vidéos sur le net (comptant plusieurs millions de vues), Stan Dinga Pinto alias Niska s’affiche aujourd’hui comme une pièce maîtresse du rap français. Il se distingue par ses nombreux featurings, notamment avec des artistes comme Booba, Maître Gims (« Sapés comme jamais», «Elle avait son Djo», etc.), Gradur, Kalash… Auteur de flows inimitables, le concepteur de la danse du Charo devrait lever son «Couvre feu» (titre de son freestyle publié en juin dernier) lors de son premier concert à Abidjan, ce samedi soir. 

François Yéo

 

francoisyeo@yahoo.fr

Laissez un commentaire