Accueil Beauté Olivia Yacé, victorieuse malgré un lourd handicap

Olivia Yacé, victorieuse malgré un lourd handicap

1371
0

Élue Miss Côte d’Ivoire 2021 dans la nuit du samedi 4 septembre, au palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire, Olivia Yacé est l’une des reines de beauté dont la victoire ne souffre d’aucune contestation. Même si, au départ, elle partait avec un lourd handicap.

Pour la plus belle fille du pays, tout démarre le samedi 8 mai dernier quand elle rafle la couronne régionale de Miss Région du Bélier dans le chef-lieu de Yamoussoukro. Ensuite, cap sur le plus haut podium national. Pour y parvenir, elle va mettre toutes les chances de son côté en travaillant dur tout en demeurant dans la prière. « J’ai beaucoup prié et j’ai fait beaucoup de sport qui aide à évacuer le stress. J’ai essayé de travailler par étape. D’abord revenir sur Yamoussoukro ma base, travailler notamment sur ma démarche, comment parler. Pour la finale, il fallait se dire que je pouvais y arriver», a expliqué Olivia Yacé à la conférence de presse après son élection.

Mais tout a failli se gâcher à cause du lourd patronyme qu’elle porte : Yacé. Etre la fille de Jean-Marc Yacé, l’actuel maire de Cocody et de son épouse Yolande Eluh semblait être un handicap pour elle. Avant la finale du samedi dernier, Olivia avait les faveurs des internautes sur les réseaux sociaux. Sauf que d’aucuns prédisaient déjà sa victoire du simple fait qu’elle est la fille de… M. Yacé. Du coup, ça donnait l’impression d’une partie gagnée d’avance. Comme si les dés étaient pipés. La pression était donc plus pesante sur les épaules d’Olivia. Cocody est l’hôte de la finale, et dans la salle, il y avait le maire de la commune en l’occurrence Jean-Marc Yacé. Mais il en fallait davantage pour déstabiliser la sérénité de la représentante de la Région du Bélier.

Crédit photo : COMICI

Dans le déroulé de cette finale, Olivia Yacé passe brillamment le 1er tour. Sa démarche fluide et assurée rassure ses supporters. Elle se qualifie parmi les 12 candidates retenues pour continuer la compétition. En tenue olympique combinaison, comme en deux pièces, elle se détache nettement. Puis, son speech limpide sur l’attitude de la jeunesse face aux enjeux de la réconciliation achève de convaincre les plus sceptiques.

Quand, au terme de la compétition, le jury la proclame vainqueur avec 17,25% des votes combinés des jurés et du public, la salle exulte. Comme de juste. Ses parents sont les premiers heureux. « Hier, c’est une double fierté qui a envahi le cœur de l’Ivoirien et du père que je suis. Notre pays a vu sacrer la nouvelle Miss Côte d’Ivoire 2021, qui n’est autre qu’Olivia Yacé, Miss Côte d’Ivoire 2021. Mes mots de fierté et d’encouragements, à notre nouvelle muse de la beauté ivoirienne. Merci à la Côte d’Ivoire de l’avoir choisie et adoptée. Merci pour le soutien et les marques d’attention que vous ne cessez de nous renouveler. Au-delà de tout, je souhaite le bonheur à toutes les familles qui soutiennent leurs enfants dans leurs projets de vie ! Que Dieu nous bénisse !», a déclaré le père de la Miss.

Fille aînée de Jean-Marc et Yolande Yacé, la nouvelle reine de la beauté ivoirienne a vu le jour le 8 janvier 1998 aux États-Unis. Etudiante en Master de Luxury brand management et en Event planning, Olivia est diplômée en Marketing et Management de l’université de Widener, en Pennsylvanie, aux Etats Unis. Pour aller à la conquête de la couronne de la plus belle fille de son pays, elle s’intéresse très tôt au mannequinat. Elle participe à plusieurs évènements de mode et défile avec les plus grands créateurs du pays. En 2015, elle est désignée Meilleur Top Model féminin au Top 10 de la mode.

Crédit photos : COMICI

Au moment où commence son règne de Miss, Olivia Yacé a déjà dévoilé une de ses missions : défendre la peau noire. « Je place mon mandat sous le sceau de la valorisation de la peau noire. J’ai mal au cœur de voir des jeunes filles noires, africaines se blanchir la peau. Mais je ne les juge pas ! Ce n’est pas de leur faute, c’est un problème de société, un phénomène de mode qu’elles se sentent obligées de suivre. Parce qu’on donne l’impression que la peau claire est plus belle que la peau noire. En valorisant le teint noir, nous espérons contribuer à inculquer des valeurs aussi importantes que le respect et la fierté de notre identité tout en sensibilisant sur les dangers auxquels ces femmes s’exposent en recourant à la dépigmentation », a soutenu la nouvelle Miss. Vaste programme !

O. A. Kader

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici