Accueil Cinéma Olivier Krémé Opérateur veut mettre le « djassa » et les « djassamen » à l’écran 

Olivier Krémé Opérateur veut mettre le « djassa » et les « djassamen » à l’écran 

1017
0

L’artiste Olivier Krémé alias Opérateur de la Djassacité s’est fait une renommée dans le milieu du show-biz avec l’avènement du couper-décaler. Mais après, le chanteur s’est éclipsé de la scène pour se consacrer à ses affaires : entre autres, vente de voitures, restauration et l’immobilier… Il vient de refaire surface.

Cette fois, Olivier Krémé revient avec un projet de court métrage intitulé ‘’Bori magne’’ (jargon de la rue, qui signifie : réfléchir vite).  « Je suis issu du ‘’djassa’’. Je veux mettre ce monde sous les projecteurs. Comme dans tous les milieux, il y a des bons et des mauvais, c’est toute cette histoire que je vais retracer dans ce film. Le scénario est, en grande partie, tiré mon vécu et des réalités du djassa. J’ai fait un clin d’œil à nos aînés qui sont aujourd’hui en Europe, aux USA. Ils vont intervenir dans ce film. Et, j’ai voulu rendre un hommage à nos amis qui ont été tués au djassa », explique Opérateur.

Il poursuit en expliquant que : « Adjamé, y a pas de djassaman, ce sont des blackistes. A Treichville, ce sont des rangoumans et au marché de Dja Konan de Koumassi, c’est là qu’on trouve les djassamen. Maintenant, les gars de Yopougon Wakouboué, Siporex, eux, c’est tout récemment qu’ils se sont lancés dans notre mouvement ». Le casting sera lancé d’ici peu sous la direction de l’acteur-comédien Oupoh.

Charly Légende

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici