Pheel Pambou ou Pheel Le Montagnard fait partie de ces nombreuses voix de la bande FM parisienne qui réveille les habitant de la région Ile de France. Depuis près de 7 ans, il officie sur Africa N°1 Paris où il anime l’émission ‘’La Grande Matinale’’ du lundi au Vendredi de 6h à 9h et Le ‘’Hit Parade’’ tous les après-midis (16h à 17h). Il se fait appeler ‘’Le Montagnard’’ grâce au succès de son émission ‘’Kilimandjaro’’. Ses débuts à la radio datent des années 2000, à Libreville. Lorsqu’il débarque en France, il fait son trou dans le milieu de la télévision où durant 6 ans il est chroniqueur dans l’émission ‘’Afronight’’ de Serge Fattoh. Avant de revenir à nouveau sur la bande FM à Abidjan sur Africa Radio, il se confie à Top Visages.

 

. C’est un peu compliqué pour moi de t’appeler Pheel Le Montagnard, je me sens plus à l’aise avec Pheel Pambou, c’est ton nom à l’état civil ?

– Pambou, c’est le nom de mon grand-père. Lorsque je suis venu au monde, ma mère n’était pas mariée. Grand-père a imposé son nom. Il a dit : « cet enfant va porter mon nom ». Pour le membre de ma faille, je suis le papy, l’oncle et le grand-frère.

. Le Montagnard découle de l’émission ‘’Kilimandjaro’’ que tu animais sur Africa N°1 Libreville ?

– Tout à fait ! C’est l’émission que j’ai portée pendant 6 ans sur la Radio Panafricaine. C’est une émission qui était beaucoup plus célèbre que les animateurs eux-mêmes. Kilimandjaro était un hit parade qui a fabriqué la majeur partie des artistes du continent. Il faut savoir que ‘’Le Montagnard’’, c’est l’artiste congolais de la RDC Sek Bi Dance qui m’a réellement baptisé ainsi.

. Une référence à la montagne Kilimandjaro ?

– Oui, parce que pour lui, il fallait être un montagnard. Et moi, j’ai spiritualisé un peu le concept. Dans la vie, on rencontre beaucoup de difficultés et spirituellement les montagnes sont les difficultés à gravir. Il faut donc être un montagnard pour escalader toutes ces difficultés qu’on rencontre dans la vie. Tous les jours, on continue à les gravir en s’appuyant sur le rocher de la vie : Il faut beaucoup prier le Seigneur pour y arriver.

. C’est un peu pour ça que tu es fasciné par la chanson ‘’Bénédiction’’ de l’artiste Kerozen ?

– Oui, surtout par sa personnalité, son humilité. Il y a des artistes comme ça avec qui le feeling passe et un certain respect s’installe entre vous. J’aime les artistes travailleurs, pleins d’humilité. Tu sais, le couper-décaler, à la base, avait une attitude extravagante, ostentatoire. On veut montrer sa fortune, ses vêtements, le bling-bling. Pourtant, lui, c’est le contraire de tout cela. Il est très calme, simple, discret.

. Dans ton émission ‘’La Grande Matinale’’, tu as une rubrique ‘’Génération Africa’’, un focus que tu fais sur les grand artistes de ce continent. Quel est celui qui t’a le plus marqué ?

– Ils sont nombreux. Je dirai Alpha Blondy, parce que j’avais toujours rêvé de faire une émission avec lui. Il inspire à la fois respect, humilité et grandeur d’esprit. Il est à la fois adulte et jeune dans la tête. Il faut savoir que pour cette rubrique, je ne reçois que des légendes, des artistes qui ont 20, 30 ans de carrières au moins. C’était des moments de bonheur. Il y a eu aussi des artistes comme Youssou N’DOUR, Angélique Kidjo et autres Fally Ipupa. Disons, des artistes qui ont un parcours impressionnant.

. Africa N°1 sera très prochainement en bande FM à Abidjan. Ce sera un retour pour toi au bord de la lagune ébrié ?

– Oui, mais ce sera sous une autre forme. Ce sera avec Africa Radio. Depuis Paris, les auditeurs vont nous écouter sur 91.1. On sera aussi à Brazzaville sur 94.5, et d’autres capitales africaines suivront.

. C’est pour la venue d’Africa Radio que tu ne fais plus le partenariat du Hit Africa avec Trace TV ?

– Oui, tout à fait ! Surtout que Trace a sa radio déjà à Abidjan et nous avons de nouveaux partenariats à mettre en place. Il n’était donc plus judicieux de continuer notre collaboration.

. Parfois je me pose la question de savoir pourquoi tu avais quitté Africa N°1 Libreville où tu étais écouté par toute l’Afrique pour t’installer à Paris ?

– J’avais eu une proposition sur un projet professionnel pendant deux ou 3 ans. Il y a une chaîne de télé qui devait voir le jour ; elle devait s’appeler Africa News Chanel et était portée par les Présidents Omar Bongo, Sassou et Mitterand. C’était donc un projet de télévision panafricaine dans lequel je devais assurer la direction des programmes avec un salaire conséquent. J’ai réfléchi pendant trois ans avant de me décider. J’avais beaucoup d’avantages à Libreville, je venais d’être papa et très amoureux de mon bébé que je ne voulais pas quitter. En même temps, quand je voyais aussi ce beau contrat qu’on me proposait à Paris, j’avais du mal à décider. Et quand j’ai vu qu’au niveau d’Africa N°1 Libreville le bouton commençait à rougir, j’ai claqué tout et je suis venu à Paris. Malheureusement, le projet n’a plus abouti.

. Quelle désillusion !

– Eh oui !!! Je te passe toutes les difficultés morales que tu peux imaginer devant une telle situation. Heureusement, grâce à Serge Fatho, j’ai intégré Télé Sud où je suis resté pendant 7 années. Et ensuite, Africa N°1 Paris est arrivée où je présente deux programmes : la Grande Matinal et le Hit Africa.

. Entre Le Coran, la Bille et la Torah, qu’est-ce que tu choisis ?

– Évidemment, la Bible parce que suis chrétien et les enseignements de la Bible sont une véritable école de la vie. On peut te prendre pour quelqu’un d’aliéné, pour ceux qui n’ont pas expérimenté la Bible dans leur vie. Mais pour ceux qui ont expérimenté véritablement Dieu dans leur vie et qui ont eu de vrais résultats, il est clair que la Bible c’est l’école de la vie.

. Lorsqu’on voit le comportement de certains hommes de Dieu, cala laisse à désirer quand même ?

– On ne va pas à l’église pour l’homme de Dieu, on y va pour entrer en communion avec notre Dieu. Il ne faut surtout pas regarder ces choses. L’homme de Dieu qui n’est pas en phase avec ce qu’il demande à ses fidèles ou avec ce que la Bible lui dit d’enseigner, c’est son problème. Il sera un jour ou l’autre châtié par Dieu.

Carino DE DIMI, à Paris

 

 

 

 

1 Comment

  • Posted 03/03/2019 - 16:23 16:23
    par jp levigneron

    mon journaliste préféré il est compétent

Laissez un commentaire

WhatsApp chat