Accueil Son à show Pourquoi on l’appelle Ambassadeur Agalawal

Pourquoi on l’appelle Ambassadeur Agalawal

42
0

On l’appelle Agalawal. Mais, vous savez que ce n’est pas le nom que son père, Kra, lui a donné ! Quand il naît, un mardi, là-bas à Bondoukou, il hérite naturellement du nom Kobenan (C’est la tradition chez les Abron). Mais son père s’aperçoit que le grand-frère de l’enfant, lui aussi né un mardi, s’appelle déjà Kobenan. Alors, il décide d’ajouter Kouman (petit, en Abron) à son nom. Il devient ainsi le petit Kobenan de la famille. Avec pour nom Kra Kobenan Kouman (C’est à dire, Kra Petit Kobenan).

Mais, au moment d’aller à l’école, le petit n’a pas de prénom chrétien. C’est à ce moment-là que sa mère propose qu’on le prénomme Ignace !! On lui établit alors un jugement supplétif qui lui donne finalement comme nom et prénoms : Kra Kobenan Kouman Ignace.

Seulement, en grandissant, le jeune homme se rend compte qu’il n’aime pas ce prénom. Il a commencé à sentir le poids de ce Ignace qu’il ne supporte que difficilement. Il lui arrivait même de faire des cauchemars, tellement le prénom était lourd pour lui. « Il arrivait que, parfois, lorsque je dormais, j’entendais des voix qui appelaient ce prénom : Ignace ! Ignace !… raconte-t-il. Je sautais du lit pour aller voir dehors qui appelait. Après, on m’a expliqué que c’était ce prénom qui agissait sur moi.»

Les années ont passé. Le jeune homme est arrivé au lycée à Grand-Lahou. Là-bas, il faisait déjà de l’humour. Et il jouait au football aussi. Mais, avec ses pieds carrés, il était loin d’être le Messi de son équipe. A tel point que l’un de ses amis l’a surnommé Garba Lawal pour se moquer de lui (Pourtant le vrai Lawal des Super Eagles n’était pas si mauvais). Un jour, lors d’une grande manifestation, devant des autorités, on lui demande de faire une prestation humoristique. Au moment de l’annoncer, le maître de cérémonie demande (autour de lui) quel est son nom d’artiste ? Alors, l’ami qui lui a donné le surnom, dit : Garba Lawal ! Le MC qui n’a pas bien compris le nom, prend son micro et annonce à haute et intelligible voix : « Mesdames et messieurs, je vous présente Agalawal ! » Depuis, il a gardé ce nom de scène. Ensuite, après son brillant spectacle devant un ambassadeur qu’il appelait (pendant son show) « mon collègue », il a pris définitivement le nom Ambassadeur Agalawal. Son signe distinctif est sa tenue vestimentaire. Toujours bien soignée.

Ce mardi 24 décembre, l’un des humoristes les plus talentueux de sa génération, révélé au public en 2009, fête un an de plus. Joyeux anniversaire à SEM l’Ambassadeur Agalawal !

M. Jésus

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici