Yvonne Nelson s’en est prise aux autorités ghanéennes cette semaine. L’actrice se dit peinée par la situation du secteur de la santé dans son pays. « Ça me brise le cœur ! », dit-elle dans un post publié mercredi. Yvonne, qui se montre de plus en plus critique devant les problèmes auxquels les Ghanéens sont confrontés, n’est pas du tout tendre avec les dirigeants actuels. Les populations, selon elle, ont des questions à poser à ceux qui les dirigent. « Ma question à moi concerne notre secteur de la santé », dit-t-elle avant de s’interroger : « Nos dirigeants visitent-ils nos hôpitaux publics ? Il n’y a pas assez de lits ! »

Laissez un commentaire