Il y a 32 ans, dans la nuit du 19 au 20 janvier 1989, disparaissait l’animateur vedette de la télévision, Roger Fulgence Kassy. Aujourd’hui encore, le nom de RFK reste vivant dans les mémoires.

Pour la personnalité remarquable qu’il a été, la Côte d’Ivoire n’oubliera jamais Roger Fulgence Kassy. Un homme trop tôt arraché à l’affection du public. Il n’avait que 34 ans.

Son talent et tout ce qu’il a apporté à la télévision ivoirienne et aux artistes resteront un témoignage de l’animateur célèbre qu’il a été. Et chaque année, à la même date, ceux qui l’ont connu, se souviennent de RFK. Même si tous ne le manifestent pas publiquement, ou à haute voix, dans un coin de leur cœur, le souvenir de cet as du micro s’anime et anime leurs pensées.

Quand on a autant apporté de la joie aux téléspectateurs par sa seule présence à l’écran, quand on a été une lumière pour éclairer et faire mieux apprécier les talents des artistes, on demeure toujours vivant dans les esprits. Comme cette phrase historique qu’il a prononcée en introduction de la finale de Podium 88 en disant : « tant qu’il y aura des hommes et des femmes sensibles à la chose musicale et capables d’apprécier un bon chanteur et une belle orchestration musicale, Podium vivra. »

R. J.

 

RFK et Alpha Blondy, en 1981 à la RTI.

Laissez un commentaire