Sanga Wili, le concept qui expose la mode dans la rue au quotidien se tiendra les 1, 2 et 3 novembre 2019 à Abidjan, en Côte d’Ivoire. L’annonce a été faite par Moses Bystyle, l’initiateur du projet, au cours d’une conférence de lancement le mardi 15 octobre au siège de l’Unesco à Cocody les 2 Plateaux, 7è Tranche, sous la présidence et la présence effective de Mme Anne Lemaistre, Chef du bureau de l’UNESCO en Côte d’Ivoire. L’évènement se déroulera autour du thème central ‘’Séko ou La maîtrise de son art’’ en malinké. Cette thématique fera d’ailleurs l’objet d’un colloque le 1er novembre après la cérémonie d’ouverture à la Fondation Amadou Hampâté Bâ d’Abidjan Cocody Danga, dans la matinée. Et cette journée sera marquée par un grand défilé dans la soirée. Le samedi 2 novembre, ce sera la clôture du Sanga Wili 5 avec un grand défilé féérique et original. Enfin, le 3 novembre, il y aura un after work entre partenaires, sponsors, stylistes et mannequins.

En plus de Moses Bystyle, promoteur de Sanga Wili, la 5è édition réunira autour de la présentation vestimentaire une quinzaine de créateurs venus d’Afrique. Entre autres, les stylistes du Botswana, Congo, Mali, Sénégal et Cameroun. Les défilés se dérouleront dans un relai incessant entre des stylistes confirmés et de jeunes talents à qui l’organisation offre leur première grande scène.

Avant la tenue effective de l’évènement, la Chef Bureau de l’UNESCO à Abidjan Anne Lemaistre, a bien voulu rappeler l’importance de la mode. « La mode n’est pas futile. C’est une industrie culturelle respectable», a-t-elle dit.

O. A. Kader

Laissez un commentaire