Accueil Musique Sofia Mestari, une vie dédiée à l’humanitaire

Sofia Mestari, une vie dédiée à l’humanitaire

465
0

La chanteuse marocaine Sofia Mestari est à Abidjan depuis quelques semaines. Elle donnera son 1er spectacle dans la capitale économique ivoirienne le samedi 26 juin, à l’Institut français de Côte d’Ivoire. Elle partagera la scène de l’ex-CCF avec le groupe The Trinity Band qui va aussi l’accompagner. Depuis qu’elle est à Abidjan, Sofia répète régulièrement avec cette formation musicale ivoirienne dont elle dit beaucoup de bien. « Ce sont de vrais professionnels et ils m’ont impressionnée », avoue-t-elle.

Plus qu’un simple concert, Sofa Mestari jouera dans le cadre d’un évènement caritatif dont les bénéfices seront reversés à la Fondation Children of Africa de Mme Dominique Ouattara, Première dame de Côte d’Ivoire. « Il s’agit pour nous de contribuer concrètement aux actions de la Fondation Children Of Africa qui œuvre en faveur des enfants en difficulté. Je dédie ma vie à l’humanitaire. Je me suis pleinement investie dans l’idée d’organiser ce concert qui sera certainement un autre grand moment de ma carrière », a-t-elle déclaré à sa conférence de presse d’avant-évènement tenue le vendredi 18 juin à Cocody, à la résidence de l’Ambassadeur du royaume du Maroc en Côte d’Ivoire. « Si dans un évènement, je peux concilier la musique à l’associatif, je le ferai toujours », a-t-elle ajouté.

Il y a belle lurette que la chanteuse œuvre dans l’humanitaire. Outre son immense talent de chanteuse, Sofia Mestari est animée d’une fibre humanitaire et associative prononcée. C’est ainsi que, le 29 juin 2011, elle participe au concert au profit de l’association ‘’Rêves’’ en compagnie de Johnny Hallyday et Vanessa Paradis ainsi qu’une pléiade de stars françaises et Internationales.

Sofia Mestari a pris part également à plusieurs éditions du concert Fight Aids Monaco, ONG fondée par la Princesse Stéphanie de Monaco pour porter assistance aux personnes atteintes du VIH. Et bien avant, en 2004, après la catastrophe du Tsunami en Thaïlande et dans l’Asie du sud-est, Patrick Bruel l’a invitée à faire partie du clip « Et puis la Terre » aux côtés de nombreux artistes français de renom comme Charles Aznavour, Alain Souchon, Mauranne, Johnny Hallyday…

Pour le rendez-vous d’Abidjan, le souhait de la tête d’affiche de ce show inédit, est que les bonnes volontés répondent positivement et font parler leurs cœurs. Pour ce faire, Sofia Mestari a un soutien de poids. C’est l’Ambassade du Royaume du Maroc en Côte d’Ivoire, initiatrice de l’évènement. La représentation diplomatique présidée par SEM Abdelmalek Kettani, a mis tout en œuvre pour que le concert soit un succès. « Je sais qu’on va bien se régaler car Sofia joue avec le cœur et elle sait tout donner sur la scène », a soutenu le diplomate marocain. De son côté, la vedette de l’évènement se sent prête. « Dans le conducteur, je prévois un medley de mes cinq albums. Il y aura également des chansons inédites et des reprises des chansons que j’aime particulièrement », a dévoilé Sofia Mestari. Et d’ajouter : « Tant que le partage et l’échange sont là dans un spectacle, ça marche ».

Avant son spectacle du 26 juin à l’Institut français de Côte d’Ivoire, la chanteuse franco-marocaine a déjà pris langue avec des artistes ivoiriens pour de futures collaborations. « J’enregistre de petites chansons avec A’Salfo », a-t-elle révélé. Elle prévoit faire des featurings avec le groupe The Trinity Band et bien d’autres artistes du pays.

Installée depuis l’âge de 10 ans en France, Sofia Mestari y a fait ses classes dans la musique. Elle a donc un style musical purement français. Sa discographie comprend cinq albums. Elle a déjà représenté l’Hexagone à l’Eurovision 2000. C’est donc une chanteuse rompue à la scène qui sera en spectacle ce samedi 26 juin à l’Institut français à Abidjan au Plateau.

O. A. Kader

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici