Les fans l’appellent à l’envie le Wizkid ivoirien. Stelair, en effet, fait parler de lui dans la cité. C’est sur le beat à succès ‘’Génération Chilley’’, un featuring réalisé avec le talentueux groupe Kiff No Beat, qu’il s’est révélé au public. Le titre ‘’Génération Chilley’’,  très apprécié par les teenagers, fait un tabac en ce moment.

Et se positionne par ailleurs dans le classement des hits africains sur la chaine Trace Africa. Revigoré par ce succès éclair, le jeune Stelair sort coup sur coup, mais cette fois en solo, les single ‘’Faut parler’’, et ‘’Cliquer’’ qui reçoivent un bon accueil auprès des mélomanes. Il confirme ainsi tout le bien que l’on pense de lui.

Le jeune chanteur fait, depuis quelque temps, l’objet de sollicitations pour des spectacles mais aussi pour des featurings. En ce moment, il est l’une des grosses fiertés de Overcom Music qui l’a intégré dans son écurie. La Dancehall, l’Afrotrap, le rap et l’Afrobeat font partie des beat qui caractérisent Félix Anou alias Stelair. Si la chanson est pour lui un rêve qui se réalise, il n’en demeure pas moins que le jeune prodige est arrangeur à la base. Il est à l’origine de plusieurs succès dans le milieu hip hop, notamment ‘’Approcher regarder’’ de Kiff No Beat, ‘’Enfant de boss, c’est boss’’ de Suspect 95 , ‘’Mets ça à coté’’ de Nour et bien d’autres mélodies.

 

C’est à l’école, à l’âge de 14 ans, que le petit Félix Anou apprend à jouer d’un instrument de musique. Son talent naissant à ce moment-là n’a pas échappé à son entourage. Toute chose qui va inciter ses parents à lui offrir une école d’ingénierie de son à Abidjan puis à Dubaï d’où il sort diplômé. Le show biz ivoirien, avec les jeunes arrangeurs-chanteurs en devenir dont Shado Chris, Arielle Sheney…. vient d’enregistrer un autre talent à suivre de près.

Laissez un commentaire