Le magazine du Show-biz et de la Mode

Dans la nuit du dimanche 24 avril 2016, Papa Wemba s’effondrait sur la scène du Femua 9 à Anoumabo. Trois ans après, la jeune Congolaise Tatiana Kruz sort « Ofélé », un single pour honorer la mémoire du Mzé, le vieux Bakala Dia Kuba. Et c’est la date anniversaire de la disparition de Jules Shungu Wembadio qu’elle a choisi pour la sortie officielle du single-hommage.

Dans ses dernières livraisons, Kruz a presque sacrifié sa belle et douce voix sur l’autel de l’afro-beat. Notamment, dans la chanson « Kiwélé wélé ». Mais pour son hommage à l’ex chef du village Molokaï, elle est revenue aux sources, déployant onctueusement sa voix limpide. Et pour mieux rappeler le maître, elle lui emprunte un peu de ‘’La vie est belle’’ et de ces envolées dont Wemba seul avait le secret.

Révélée par sa chanson ‘’Les Hommes’’, Tatiana Kruz a enchainé avec ‘’Salela Nga Bikamua’’ avant de décaler (à la surprise générale) dans l’afro-beat avec « Kiwélé wélé ». Elle a fait récemment un « medley de Fally » et revient cette fois avec « Ofélé ».

C. Simba

Laissez un commentaire