Il y a sept ans, le 6 janvier 2014, l’actrice de télénovelas (Bianca, dans Amour Interdit) et ex Miss Vénézuela, Monica Spear était assassinée dans sa voiture en compagnie de son mari, Thomas Berry. Un meurtre qui a secoué tout le pays et les millions de fans de l’actrice.

Monica Spear et son mari étaient séparés depuis plus d’un an. En fin d’année 2013, alors que son film Amour Interdit connaissait un grand succès, elle a estimé qu’il était temps de donner une autre chance à son mariage, de repartir dans les bras de Thomas Henry Berry avec qui elle a gardé de bons rapports. Ce dernier étant enthousiaste devant cette idée, elle lui a proposé de faire la réconciliation au Venezuela, sur la terre de ses ancêtres.

C’est le pays qui l’a élevée au rang de Miss, un titre qui lui a ouvert les portes du show-business, cet univers dont elle rêvait depuis son enfance. Et le Venezuela avait tout pour lui permettre de réaliser ce rêve.

Car c’est le pays qui compte le plus grand nombre de concours de Miss : on en dénombre environ une centaine chaque année. Ici, de nombreuses filles et adolescentes sont formées pour participer, mais surtout pour gagner aux concours de beauté. On comprend donc pourquoi le Venezuela est parvenu à remporter sept fois le titre de Miss Univers.

Il ne pouvait en être autrement quand on sait qu’il existe dans ce pays plus de 200 académies de mannequins qui prennent en main les filles dès l’âge de 4 ans. Ils leur apprennent le maquillage, le glamour, la pose-photo, la marche et l’expression corporelle ainsi que la prise de parole en public. Ce pays est une véritable usine de fabrique des reines de beauté.

Mais c’est aussi un pays que Monica redoutait à cause de l’insécurité toujours plus grandissante. Elle n’a pas oublié que lors de son dernier séjour, elle avait été agressée cinq fois. Tout comme son mari qui avait dû fuir le pays après avoir été pris pour cible par des voyous qui ont tiré sur lui.

Mais l’amour ayant vaincu la peur, elle a résolu d’y retourner pour sceller la réconciliation avec Thomas. C’est ainsi que le 6 janvier 2014, ils se sont rendus au Venezuela en voiture. C’est son mari qui conduisait. Leur fille Maya (5 ans) était assise à l’arrière. Ils étaient sur l’autoroute Puerto Cabello-Valence, à environ 220 kilomètres de Caracas, la capitale. La nuit était tombée depuis un moment. Leur voiture est tombée en panne peu après. Il était 22h passées. Heureusement, des mécaniciens passaient par là. Ils ont fait monter la voiture dans la dépanneuse. Mais c’est alors que cinq hommes armés ont débarqué soudain. En les voyant, les mécaniciens ont pris la fuite. Les bandits ont tiré plusieurs coups de feu, tuant Monica et son mari. Une des balles perdues est allée dans la jambe de la petite Maya.

Monica est morte ainsi au moment où sa jeune carrière prenait son envol. Après avoir joué dans plusieurs séries dont Mi prima Ciela (Ma cousine Ciela), La Mujer Perfecta (La femme parfaite), elle a réussi, avec Pasion Prohibida (Amour Interdit), à donner la mesure de son talent dans une histoire d’amour à la fois complexe et compliquée.

Avec une Bianca (Monica Spear) qui a épousé un homme (Ariel) qu’elle n’a jamais aimé. Alors qu’elle fait des efforts pour paraître une épouse exemplaire, elle va tomber éperdument amoureuse de Bruno (Jeancarlos Canela, qui a joué le rôle de Angel Salvador dans El Diablo), le neveu d’Ariel. Folle d’amour, elle va même lui proposer de s’enfuir pour aller vivre cet amour interdit. Mettant ainsi Bruno face à un dilemme : épouser Nina qu’il n’aime pas, ou choisir Bianca la femme de son oncle.

Cette histoire palpitante reste l’un des beaux souvenirs que  »Bianca » Monica a laissés à ses fans à qui elle manque toujours énormément sept ans après.

Quant à ses meurtriers qui ont été arrêtés depuis ce temps et mis en prison, l’un d’eux, Gerardo José Contreras, principal coupable du meurtre de l’actrice, est décédé le 13 juillet 2020 de la tuberculose.

R. Jordan

Laissez un commentaire