Après un séjour à Abidjan pour l’enregistrement dans son studio de son prochain album, Tiken Jah est à Montréal depuis quelques jours. Sûrement pour un moment de repos. Le dimanche 3 mars, quand il a appris que les artistes maliens Habib Koité et Bassekou Kouyaté devaient se produire à Montréal, il a fait le déplacement au National, mais comme un simple spectateur. Tout le long du spectacle, il est resté discret, assis au deuxième niveau de la salle du National en compagnie du doyen Lamine Touré, fondateur du festival les ‘’Nuits d’Afrique de Montréal’’.

Pendant la petite pause du spectacle, qui a duré 15minutes (pour permettre aux spectateurs d’aller se désaltérer), Tiken Jah est invité par M. Touré dans les loges des artistes maliens. De retour sur scène, Habib Koité saute sur l’occasion et invite le descendant de Fakoly à les rejoindre sur le podium. Au grand bonheur du public, surpris et ravi à la fois de le voir. Il faut dire que Tiken est très populaire à Montréal. Il a déjà donné plusieurs spectacles sur les scènes de la métropole québécoise, à guichets fermés, quasiment chaque année lors des différents festivals d’été. Des festivals les ‘’Nuits d’Afrique’’ aux ‘’Francofolies’’ en passant par le festival de Jazz de Montréal, il a déjà occupé toutes les scènes. Les chaînes de télé et de la radio se l’arrachent.

La star du reggae revient en France cette semaine pour une série de concerts qui le conduiront dans plusieurs villes. Le samedi 16 mars, il sera au Quattro (à Gap), le 21 au Palais du Littoral (Grande-synthe), le 22 mars au Théâtre Municipal (Béthune), le lendemain à la Merise (Trappes), et le 29 au Centre Culturel Yves Furet (La Souterraine). D’autres dates sont au programme en avril et mai en France et en Allemagne notamment.

« Le monde est chaud », son nouveau single extrait du prochain album dont la sortie est prévue pour avril-mai, est déjà disponible. Une belle chanson sur laquelle il a invité le marseillais Soprano.

D. K. D

Laissez un commentaire

WhatsApp chat