Tina Glamour est très en colère. Contre DJ Arafat, mais aussi et surtout contre tous ceux qui n’arrêtent pas de la dénigrer sur les réseaux sociaux dès que le Daïshikan fait un clash. La chanteuse, qui veut être tranquille désormais et qui vient de sortir une nouvelle chanson (‘’Qui va m’aimer’’) n’apprécie pas du tout les propos déplacés à son endroit à cause du chef de la yôrôgang. Notamment, de la part des gens qu’elle appelle les petits suiveurs d’Arafat. « Je donne un avertissement à DJ Arafat, dit-elle. Qu’il dise à ses petits chinois qui le suivent de me laisser tranquille. Ces mal élevés qui vont sur les réseaux sociaux pour m’insulter, qu’ils arrêtent. Je ne veux plus que quelqu’un m’insulte à cause des frasques d’Arafat. Dès qu’il fait des bêtises, c’est moi qu’on attaque. Désormais, je vais poursuivre ces gens-là, qui s’amusent à m’insulter sur les réseaux sociaux. »

Tina est en colère notamment à cause de la teneur de certains propos tenus à son égard. « Me traiter de pute, moi ? Ces gens me connaissent-ils ? Et puis, qui sont-ils pour me juger ? C’est facile d’aller sur les réseaux sociaux et se mettre à dire n’importe quoi sur des personnes qu’on ne connaît pas ! Si Arafat fait ses choses, qu’ils l’attaquent dessus, mais qu’ils ne m’insultent pas, moi ! Qu’est-ce que je leur ai fait ? »

Les insultes reviennent parfois aussi à propos d’une photo de Tina avec Shanaka Yakuza. Mais en fait d’image polémique, c’était juste une séance de photos organisée, un acte désespéré d’une femme qui souffrait à cette période et qui voulait que son fils se rappelle qu’elle existe. « Cette photo dont on parle, elle a été faite exprès à un moment où je me sentais délaissée par mon fils. Il m’avait complètement tourné le dos. Même ses duos, ses futuring, il préférait les faire avec les autres chanteurs et chanteuses. Moi sa mère, qui lui ai appris à chanter, moi qui lui ai tout appris, il ne me calculait pas. Mais en fait, il ne s’est jamais rien passé entre Shanaka et moi», explique-t-elle.

La génitrice d’Arafat estime que quoi qu’elle fasse, en tant que mère, elle mérite un minimum de respect de la part de son fils. Comme l’a fait de façon exemplaire le footballeur Serey Dié. Dans une vidéo, Arafat avait traité le capitaine des Eléphants de « maudit ». « Comme réponse, Serey Dié, en homme bien élevé, a dit simplement : ‘’je ne réponds pas au coup de pied d’un âne’’. Et il a ajouté : ‘’De grâce, laissez le nom de maman Glamour tranquille. Ne la mettez pas dans vos bassesses’’ ! » C’est pour cela d’ailleurs que Tina Glamour souhaite rencontrer Serey Dié. « Je veux vraiment le voir pour lui dire merci de vive voix. Tout comme je souhaite également rencontrer celui qui a été le capitaine des Eléphants avant lui, je veux parler de Didier Drogba. J’espère que tous les deux accepteront de me recevoir», conclut-elle.

M. Jésus 

Laissez un commentaire