Il n’a pas connu la popularité de Bob Marley, mais le monde du reggae reconnaît à Toots Hibbert d’avoir donné à cette musique le nom ‘’Reggae’’ grâce à un de ses premiers succès Do the Reggay (sorti en 1968). Considéré comme une des légendes de ce genre musical, l’homme s’est éteint ce vendredi à l’âge de 77 ans.

Hospitalisé le mois dernier pour des symptômes de Covid-19, à Kingston (Jamaïque), Toots est mort « paisiblement » en présence de sa famille ce 11 septembre 2020. Une disparition qui attriste tous ceux qui ont connu ce showman à la nature authentique.

C’est le cas de Ziggy Marley : « Je lui ai parlé il y a quelques semaines et je lui ai dit combien je l’aimais et ce qu’il représentait pour moi. Nous avons ri et partagé notre respect mutuel. Je suis pleinement attristée ce soir. Son sourire et son rire vont me manquer », a écrit le fils de Bob Marley.

Se son vrai nom Frederick Nathaniel Hibbert, Toots et son groupe Toots & The Maytals ont marqué le la musique avec un reggae qui était une ingénieuse fusion du ska et des rythmes calypso venus de la Trinité avec le blues et le rock and roll nord-américain.

Après un silence discographique d’une dizaine d’années, il a sorti fin août 2020 ce qui restera son dernier album, Got To Be Though. Produit par Zak Starkey (fils de Ringo Starr) ce disque a vu la participation de Ringo Starr, Ziggy Marley, Sly Dunbar et Cyril Neville.

M. Jésus

Laissez un commentaire