Tshala Muana est de retour ! Elle a publié ce dimanche 15 novembre 2020 sa nouvelle chanson Ingratitude. Mais quelques heures auront suffi pour que le titre provoque de vives réactions de la part des autorités congolaises. Conséquences, la chanteuse a été mise aux arrêts ce lundi.

En cause, les paroles très engagées de la chanson jugées tendancieuses. Si certains trouvent en cette œuvre un véritable miroir qui reflète bien les tares, les perversités de la société congolaise, d’autres y voient une attaque violente contre le pouvoir de Félix Tshisékédi.

Notamment, à cause de ce passage dans la chanson qui dit : « Tu n’as pas réussi à l’examen, encore moins à la compétition. Le maître t’a fait des faveurs et tu te retournes contre lui. Fais attention à ta façon de marcher ! »

Du coup, sur les réseaux sociaux, des menaces de mort ont même été lancées contre la Mamou nationale. Mais il n’y a pas que des gens opposés à cette nouvelle chanson. Il y a ceux qui applaudissent, notamment les proches de la chanteuse qui essaient également de la défendre sur les réseaux sociaux.

Victime d’une crise d’hypertension artérielle il y a plus de cinq mois, le dimanche 31 mai dernier, la reine du Mutuashi, qui était en pleine préparation de son album, a repris le travail de studio quelques semaines après sa sortie d’hôpital. En avant-goût, elle vient donc de sortir Ingratitude qui fait déjà des vagues de polémiques.

C. Simba

 

Laissez un commentaire