En voyant Yvidero avec un énorme serpent au cou et un autre dans les mains, les internautes ont été ahuris. Surtout que ce n’est pas n’importe quel serpent que la comédienne et entrepreneure avait à son cou : un python ! Et chacun s’est demandé ce que cette femme faisait là, au Bénin, avec ce serpent ?

Quelques esprits fertiles ont aussitôt laissé libre cours à leur imagination. C’est ainsi que certaines imaginations ont même fait allusion au vaudou. Des internautes ont alors commencé à soupçonner Yvidero d’être allée à Ouidah, dans cette ville sanctuaire du Bénin pour des pratiques occultes afin d’avoir du succès.

Une follower, visiblement scandalisée à la vue de ces images, a même réagit vivement en disant à Yvidero : « Je me désabonne de votre page ce jour.» Et d’ajouter : « Contentez-vous des dons et talents que Dieu vous donne. Avec Dieu, il n’y a pas de revers. Bon vent ! »

Mais, en réalité, ce n’est pas pour les serpents qu’Yvidero est allée au Bénin. Elle s’y est rendue pour la promotion de sa marque de produits de beauté Cosmetic Precious Essence (By Yvidero). Et, en marge de cette activité, elle a bien voulu visiter Ouidah, la ville historique. Elle voulait voir de ses yeux cette ville mémoire de la traite négrière. Bourgade développée à partir du XVIIè siècle avec le commerce des esclaves et qui porte toujours les traces de son passé.

Là-bas, elle a visité le temple des pythons où elle a fait ces photos qui défraient la chronique ces derniers jours sur les réseaux sociaux. « Je crois que nous devons retourner aux sources, parler et faire la promotion de nos cultures, notre patrimoine », a-t-elle écrit en légende. Yvidero, qui est encore au Bénin, est reçue par des fans et des personnalités du monde du show-biz béninois comme, par exemple, Sidikou Karimou, PDG de Blue Diamond, producteur de la chanteuse Zeynab.

R. Jordan

Laissez un commentaire